L’Hypnose et les Thérapies brèves

Les thérapies brèves sont des solutions contemporaines et efficaces pour dénouer les nœuds qui empêchent d’être bien, c’est à dire « Imparfaits, libres et heureux ».  (C.André)

A quoi servent les thérapies brèves?

A créer une solution ciblée à votre problème ou à prendre conscience que la solution existe déjà en vous et à la faire exister dans le réel. Pour cela un travail sur soi est nécessaire. Ce travail vous permettra d’abord d’identifier clairement ce qui vous fait souffrir, puis de vous construire une sorte de boite à outils dans laquelle vous saurez puiser pour, en toute autonomie, mieux vous comprendre, mieux vous accepter et accepter le moment que vous traversez, mieux gérer vos émotions, pour mieux vivre. Des outils d’une grande efficacité existent.

profondeur hypnose

Quels sont les outils de la thérapie brève?
L’Hypnose, inspirée principalement par les travaux de Milton Erickson, psychiatre et psychothérapeute, il s’agit de l’hypnose Ericksonienne.

La Sophrologie, Inspirée de l’hypnose et crée par le Psychiatre Alfonso Caycédo, la Sophrologie permet des prises de conscience qui ouvrent vers la mise en harmonie de conscient avec le corps.

Les thérapies brèves visent la solution. Soit celle-ci existe déjà et vous allez la découvrir, soit vous allez la créer. L’écoute active, le non-jugement, l’empathie et les questionnements ciblés favorisent la mise en lumière de la solution.

Quand utiliser une thérapie brève?

Mon couple va mal.vie de couple faut il envisager la ruptureCette situation peut se résoudre en quelques semaines.

Comment utiliser une thérapie brève?

L’hypnose conversationnelle (outil de communication efficace), l’écoute active (qui permet à l’interlocuteur de se sentir entendu et compris), les interventions guidées et les questionnements ciblés permettent un éveil et des prises de conscience.
Ces prises de conscience favorisent un changement des comportements et la sortie de la situation difficile/crise.

Êtes-vous indépendant(e) affectivement? quelles attentes projetez-vous sur votre compagne(gnon)? Que veut dire « être bien tout seul(e) » et comment y parvenir?
Que veut-dire « combler soi-même ses besoins » et comment y parvenir?

Je vous accompagne dans ces changements de comportement, en pleine conscience.

 

Mon enfant est en souffrance.
mon enfant souffre. Enfant agressif et en dépressionL’enfant est une personne, disait en substance F.Dolto.
Que veut dire exactement cette affirmation?

Dès la naissance, chaque enfant possède en lui-même un « centre de commandement » qui sait très exactement ce dont il a besoin pour grandir de manière harmonieuse. Le travail des parents, professeurs, adultes qui en ont la charge est de permettre à l’enfant de rester centré et de développer ce « centre de commandement ».

Accompagnez-le à retrouver l’équilibre et la sérénité rapidement. Redonnez-lui confiance et estime de lui-même.

Comment? En cultivant l’attention, donc en développant l’amour et le respect de ses ressentis. C’est ce qui fera de lui un adulte sûr de lui, confiant et libre.
J’accompagne votre enfant dans la découverte de ses forces et de ses capacités

Voici une histoire exemplaire.
Un enfant m’est un jour amené, déprimé, renfermé. Le père travaille à l’étranger pour une multinationale, une mission pour laquelle il s’est battu pendant plus de vingt ans; Il revient en France toutes les trois semaines pour un week-end. La mère a un travail qui lui plaît beaucoup et très prenant, financièrement et pour leur propre épanouissement ils ont besoin de ce deuxième poste de travail.

L’enfant est seul à longueur de journée, excepté au collège où il a quelques amis. Il a peu d’amusements et une grande concentration sur ses « devoirs ». L’enfant est triste, les larmes lui viennent régulièrement. Quand la mère arrive à la maison vers dix-neuve heures, elle lui fait un gros câlin et se remet avec lui aux « devoirs », puis le repas et c’est déjà le coucher.
Après seulement deux séances, le père, informé par la mère de la situation de leur enfant, prend conscience de la situation dans laquelle vit son garçon et revient en France. Il vient d’avoir une prise de conscience: réussir sa vie est plus important que réussir dans la vie.  Il renonce donc à cette mission à l’étranger qu’il a ambitionné pendant si longtemps.  Pour lui, accompagner son garçon à grandir est indispensable pour réussir sa vie.
C’est donc par l’amour de lui-même et l’attention portée sur ce qu’il lui était vital qu’il a réussi à aimer justement son enfant.
En quelques séances, l’enfant a retrouvé la complicité et la joie de partager un match de foot, avec son papa, et la maman avait enfin le temps de partager l’élaboration d’un plat et de jouer avec son garçon.
(Cette histoire vous est racontée avec l’accord des parents)

Je souffre dans mon travail actuel.

souffrance au travail. Burn out. épuisement

Les solutions existent déjà en vous… Pour cela il vous faut commencer à tourner votre regard vers l’intérieur.

Vous sentez-vous reconnu(e)?
Qu’est-ce qui vous rend heureux?
Que vous faudrait-il pour que cela soit? Ce travail l’avez-vous vraiment choisi?

Faisons le point sur vos attentes, vos aspirations et les différentes manières de vous accomplir. Je vous accompagne à les découvrir et à avoir le courage de manifester dans le réel vos désirs.

 

Mon passé me hante et m’empêche
de profiter du présent ?

enfant intérieur. Gestion des émotions. S'aimer et se respecter

À travers des exercices faciles d’auto-hypnose et de méditation de pleine conscience, faites la découverte merveilleuse de votre inconscient et apprenez à dialoguer avec lui pour mieux l’aimer.
Adulte, nous avons tous un enfant qui continue de vivre en nous dans le présent. C’est la partie sensible, créative, et régénératrice de notre intériorité. Mais c’est aussi une partie blessée. Cet enfant qui continue à vivre en nous, quel que soit notre âge, est désigné par le terme d’«enfant intérieur» est souvent à l’origine de notre mal-être.

Découvrez progressivement le trésor qui se cache au fond de vous.
Je vous accompagne à retrouver, à apaiser et à aimer l’enfant qui vit en vous.

Une jolie histoire
Dans les premiers temps de la terre, les hommes étaient semblables aux dieux. Or il advint que les hommes de ce temps abusèrent de leurs pouvoirs et se coupèrent des autres dieux pour n’en faire qu’à leur tête.
Alors, le Maître des dieux jugea qu’il était nécessaire d’ôter aux hommes leurs pouvoirs divins et de les cacher à leurs propres yeux, pour qu’ils reprennent conscience d’eux-mêmes, de leur origine et retrouvent celle-ci au temps venu.
Il convoqua l’assemblée de tous les dieux, à l’exclusion des hommes. Un débat s’ensuivit pour savoir dans quel endroit inaccessible cacher à l’homme sa propre divinité.

– Ne pourrait-on pas, dit l’un d’eux, la cacher au sommet de Hyma-Laya, là où l’oxygène est si rare que l’homme ne peut y respirer ?
– Tôt ou tard, dit le Maître des dieux, l’homme arrivera à escalader les plus hautes montagnes, il est hardi et téméraire.
– Ne pourrait-on pas, dit un second, cacher la divinité de l’homme dans une île glacée, perdue au milieu de l’océan le plus dangereux ?
– Tôt ou tard, dit le Maître des dieux, l’homme intrépide réussira à franchir cet océan.
– Alors, dit un autre, pourquoi ne pas la cacher au fond même des océans, dans les abysses, là où l’homme ne peut s’aventurer puisqu’il ne peut vivre sous la mer ?

– Tôt ou tard, l’homme réussira à atteindre le fond des mers car il est inventif et ingénieux, répliqua le Maître des dieux.
Un quatrième suggéra que l’on cachât la divinité de l’homme dans les plus lointaines étoiles inaccessibles.

Chacun des dieux proposait une solution, mais toutes parurent également inadaptées tant l’audace, la ruse, l’esprit inventif et l’intelligence de l’homme sont grands. Les dieux finirent par constater qu’ils ne voyaient vraiment pas où cacher la divinité de l’homme sans que celui-ci puisse un jour prochain la retrouver.

Le Maître des dieux dit alors :
– Nous la cacherons donc au plus profond  de lui-même, car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais à la chercher.
C’est depuis ce temps que les hommes escaladent les plus hautes montagnes, explorent les fonds des mers, volent dans les airs, voyagent jusqu’à la lune, entreprennent de se rendre sur les autres planètes, explorent le cosmos à la recherche de ce qui est enfoui au Cœur du Cœur de leur cœur !

Je gère mal mes émotions

Thérapies brèves et gestions des émotions, boule au ventre, confiance en soi

Grâce à une meilleure connaissance de vous même votre bien-être est à portée de main.

Mes enfants me poussent à bout, mon patron me harcèle, je n’ai plus aucune patience…

Que faire lorsque les émotions négatives m’envahissent ?
Comment faire pour ne pas exploser?
Faut-il maîtriser ou gérer mes émotions?
Comment ne plus subir?
Faut-il fuir?
Comment parvenir à dire ce que je ressens?

Je vous accompagne à mieux gérer vos émotions grâce à une meilleure connaissance de vous-même, la compréhension du pourquoi de vos comportements et comment les faire évoluer vers la solution que vous envisagez… Le bien-être est à portée de main, prenez rendez-vous avec vous-même en commençant un travail sur vous dès aujourd’hui.

 Je veux dépasser mes blocages
développement personnel, gérer mes émotions, apprendre à lâcher prise

Le développement personnel peut vous y aider

Au fur et à mesure des apprentissages, les expériences de vie prennent sens. On développe alors une attention particulière qui permet de prendre conscience de qui l’on est et de ce que l’on porte en soi comme valeurs.
La vie devient plus riche, plus personnelle, unique. On en saisit de plus en plus le sens, plus rapidement et de mieux en mieux. On se comprend mieux, on s’accepte totalement, tel que que l’on est. On prend conscience que chacune de nos forces et de nos fragilités forge l’individu unique que nous sommes, chacun dans ses grades et dans ses qualités. Vous cessez peu à peu de vous comparer aux autres et vous vous libérez peu à peu du regard de l’autre.
C’est à ceci que je me propose de vous accompagner. À vous aimer, à vous aimer vraiment, à ÊTRE, libres, sans peur, sans honte et sans culpabilité, sans projections et donc sans attentes.

Facebookgoogle_pluspinterestlinkedin